GN Héritage - Grandeur Nature


Les titres de noblesse


Le titre de noblesse a une importance fondamentale chez les aristocrates. Il montre à la fois la puissance de la famille au sein de la maison, la force politique dont le noble dispose et les responsabilités administratives de celui-ci. Les origines de cette classification nobiliaire proviennent d’anciens dirigeants qui virent l’impact populaire et social de cette identification familiale. Bien qu’au début les titres de noblesse n’étaient utilisés que pour parader, ils devinrent avec le temps l’identité, voire la crédibilité, de chaque dirigeant en plus d’être un outil indispensable pour assurer la cohésion sociale du royaume.

Aujourd’hui, on distingue douze maisons de noblesse regroupant chacune des dizaines de familles aristocrates qui sont parents au chef de la maison ou qui ont juré fidélité à sa personne. Ces familles ne sont pas égales, car leur influence dépend des lettres de noblesse du patriarche.

Comme leur sang est plus pur que celui de la populace, n’importe quel noble, qu’il soit un simple écuyer ou un prince, peut prétendre à la plus haute fonction de la maison et donc du royaume.

Définition

Noble : Un noble l’est généralement depuis sa naissance; ce n’est pas un statut qu’il est possible d’acquérir facilement. Au moment d’atteindre sa majorité, ou à la mort de ses parents, le futur noble choisit de prêter allégeance à un seigneur en échange d’un titre et de la foule de responsabilités qui y sont liées ou il hérite simplement du titre de ses parents décédés.

Famille de noblesse : La qualité de noble se transmet généralement sur une famille d’une génération à l’autre. Cette hérédité est liée à une reconnaissance du droit ancestral de diriger. Dans la plupart des peuples, à chaque génération, un seul enfant de la famille, celui qui est le plus méritant, est choisi pour reproduire la souche de noblesse et devenir héritier. La plupart du temps, c’est l’enfant ainé qui est choisi.

Maison de noblesse : La maison de noblesse est un regroupement de diverses familles de nobles qui ont juré fidélité au chef de la maison. Ce dernier possède tous les terrains et les propriétés de la maison et cet ensemble est nommé royaume. En réalité, le chef de la maison ne bénéficie pas toujours de la loyauté et peut rarement faire valoir l’intégralité de ce qu’ils possèdent.

Hiérarchie nobiliaire (en ordre croissant)

Écuyer (salutation : fils de; fille de) : Écuyer est un rang détenu par tous les nobles qui sont non titrés. C’est une marque de respect qui accorde la permission de s’adresser directement à tous les nobles, peu importe leurs titres.

Cavalier (salutation : Sieur) : Un cavalier est le premier des titres de noblesse qui accorde un pouvoir politique, aussi minime soit-il. Le noble qui reçoit cet honneur devient officiellement un représentant de la maison, l’obligeant ainsi à jurer fidélité aux préceptes et aux valeurs qui régissent la conduite de son royaume. Lors de la cérémonie d’adoubement, on lui remet un cheval pour qu’il puisse accomplir son devoir militaire.

Chevalier (salutation : Sire) : Un chevalier est un titre honorifique qui est remis à un noble méritant dont le dévouement, la valeur et la beauté morale sont les maitres mots de son existence. Celui qui est nommé chevalier a désormais la mission d’être au service de la nation en assurant la protection du peuple.

Baron - Baronnie (salutation : Votre Seigneur) : Premier titre garantissant la régence d’une terre, le premier devoir du baron est l’enrichissement de son royaume. En conséquence, il détient différents pouvoirs de nature économique, comme l’administration des routes commerciales et la diffusion des chartes marchandes. Toutefois, il lui est interdit d’encaisser les profits; il doit remettre la totalité de ses surplus à son roi.

Comte – Comté (salutation : Votre Grâce) : Le titre de comte est considéré comme le socle du pouvoir politique, car les responsabilités qui lui sont rattachées ont une incidence directe sur le moral de la populace. Le comte a l’obligation d’encadrer la vie publique, de l’organisation des festivités à l’application des lois en passant par la construction d’infrastructures. Il est également le premier titre à être autorisé à encaisser les profits générés par sa terre.

Duc - Duché (salutation : Votre Éminence) : L’origine de ce titre de noblesse provient des premiers hommes de foi qui ont propagé les préceptes et les convictions de leur dieu. Aujourd’hui, les pouvoirs d’un Duc sont restreints à la sphère religieuse et à tous les domaines qui lui sont affiliés. Ainsi, en plus d’organiser le service religieux, le Duc doit s’assurer de la bonne gestion des écoles et des hôpitaux.

Marquis - Villes (salutation : Votre Excellence) : Ce titre accorde un haut commandement militaire. Le marquis dirige donc une armée de grande envergure et participe étroitement à l’élaboration de différentes stratégies, qu’elles soient offensives ou défensives. C’est le premier titre à faire partie de l’Échiquier.

Prince (salutation : Votre Altesse) : Titre accordé aux plus méritants, un noble qui devient prince a prouvé par le passé qu’il était capable du meilleur et qu’il était loyal au royaume et à la maison. Pour le récompenser, on lui accorde une charge décisionnelle de ministre au sein du gouvernement en plus de lui concéder une pension jusqu’à sa mort.

Dauphin (salutation : Votre Altesse Royale) : Titre honorifique donné à l’héritier du trône. Bien qu’il n’ait pas une influence directe sur la population ou sur les différentes institutions du royaume, son influence sur le gouvernement est incontestable, car il a la responsabilité de nommer les nobles qui combleront les titres et les postes vacants. De ce fait, il est le seul à juger si les actions d’un noble justifient une élévation ou une répudiation.

Monarque - Royaume (salutation : Votre Majesté) : Premier dirigeant d’un royaume, il détient le pouvoir absolu. Sa vision et sa volonté sont imposées à la population et à la noblesse; quiconque s’oppose à cela est accusé de haute trahison et condamné à la peine capitale.

Avancement

Lorsqu’un noble se voit accorder un titre, il réfléchit immédiatement aux moyens d’en obtenir de plus haut rang. Il existe différentes façons pour atteindre cette finalité; il peut impressionner un seigneur plus important par sa loyauté ou par une dette de faveur. Les nobles peuvent également élever leur rang en héritant d’un titre d’un parent décédé ou en le gagnant par les droits d’un mariage.

Il est donc primordial pour un noble de devoir bien connaitre les seigneurs avec lesquels ils ont des liens d’allégeance pour découvrir quels faits ces seigneurs estimeraient dignes d’avancement. Il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple comme de capturer un criminel ou d’aussi complexe que de capturer un bastion ennemi.

Un titre peut être enlevé à un noble lors d’une situation particulière, telle qu’une trahison qui a causé de grands dommages à la maison. Toutefois, il ne faut pas oublier que le Dauphin peut à tout moment retirer un titre sans se justifier.


Restez à l'affût des dates des prochaines activités.
Visiter
N'oubliez pas de réserver votre place à la prochaine activité, et maintenez à jour les pouvoirs de votre personnage.
Visiter
Photos à venir...